Accueil Je m’informeLes actus « Tiers Lieux Occitanie », un réseau d’espaces de travail (...)

« Tiers Lieux Occitanie », un réseau d’espaces de travail collaboratif labellisés

Pour encourager le télétravail, la mobilité et les usages numériques, la Région accompagne des tiers-lieux, dans les métropoles ou à la campagne. Elle a créé le label « Tiers Lieux Occitanie » pour rendre plus visibles ces espaces de coworking et de coopération, et constituer un réseau régional.

Les tiers-lieux encouragent la mobilité et le travail collaboratif
Les tiers-lieux encouragent la mobilité et le travail collaboratif

Espaces de travail collaboratif et de médiation numérique, les tiers-lieux proposent aux travailleurs nomades, aux start-up ou petites structures des bureaux bien équipés, des ateliers et des animations, qui permettent à la fois de travailler et de nouer des relations professionnelles, de manière permanente ou le temps du passage. La Région a monté une politique globale d’accompagnement de ces espaces, qui s’incarne dans le label « Tiers Lieux Occitanie ».

Appel à projets 2019


La Région renouvelle son appel à projets pour la labellisation des tiers-lieux en Occitanie. Vous avez jusqu’au 20 septembre 2019 pour déposer votre candidature ici

 

Les tiers-lieux labellisés en Occitanie sont implantés en métropoles et en zones rurales
Les tiers-lieux labellisés en Occitanie sont implantés en métropoles et en zones rurales

L’appel à projets régional lancé en 2018 a suscité plus de 60 candidatures. En octobre puis en décembre 2018, la Région a choisi des lauréats et labellisé 51 tiers-lieux au total. Tous ouverts depuis plus d’un an (c’était l’une des conditions du soutien de la Région), ils sont implantés partout en Occitanie, en métropoles ou à la campagne : à Castres, Limoux, Saint-Gaudens, comme à Caupenne-d’Armagnac dans le Gers, à Toulouse, Nîmes ou Saint-Chély d’Apcher.

Grâce à l'aide régionale, les acteurs à l'initiative des projets de tiers-lieux vont proposer aux usagers de nouveaux services

À leur origine se trouvent aussi bien des associations comme Soho Solo d’Auch, des collectivités locales comme la communauté de communes gardoise du Vigan, que des acteurs privés à l’image des coopératives Laëtis à Arvieu en Aveyron et Les Imaginations Fertiles à Toulouse. Grâce à l’aide régionale, ces acteurs vont proposer de nouveaux services, développer leurs actions d’animation et formation, renouveler le matériel, faire grandir le nombre d’utilisateurs…
Globalement, la Région consacre plus de 2 M€ pour soutenir les tiers-lieux dans toute l’Occitanie. Ils sont référencés sur une plateforme web réalisée par l’agence régionale Ad’Occ, en charge de l’animation du réseau.

Dans son rapport 2018, la Mission Coworking du CGET a recensé 163 tiers-lieux en Occitanie au début de l’année 2018. Bon à savoir : la « Cité des start-up » de Toulouse, présentée en février dernier par la Région, comprendra dès début 2020 un tiers-lieu avec 280 postes de travail en coworking, des salles de réunion et de projets, des espaces de conférence et de restauration…