http://www.regionlrmp.fr/Portrait-de-festival-48eme-Festival-de-rue

Portrait de festival : 48ème de rue

Pouvez-vous présenter en 5 mots le festival ?

Le festival 48ème de rue à Mende en Lozère se déroule cette année les 8, 9 et 10 juillet 2017. C’est un festival des arts de la rue où toutes les disciplines sont représentées. Un festival IN avec plus de vingt compagnies sur trois sites dédiés et un festival OFF avec quarante compagnies dans les rues de la ville

Quelle est votre histoire avec le festival ? d’où ça commencé ?

Le festival est né de la volonté d’élus et de représentants associatifs locaux en 2006 de créer un événement artistique et culturel sur la ville de Mende en début de saison touristique. La première année il a participé à créer une itinérance pour un autre festival sur le département puis est devenu autonome sur la ville de Mende. Petit à petit le festival s’est étoffé pour s’ouvrir à une partie OFF il y a quatre ans et devenir un événement attendu par tous.

Personnellement j’ai commencé par être bénévole sur le festival en juillet 2010 puis responsable d’un site en 2013. L’ambiance, le dynamisme et la convivialité de l’association et du festival m’ont poussé à continuer puis à devenir présidente de l’association en septembre 2015.


Quelles sont les valeurs que porte le festival ? en quoi vous sentez vous proche d’elles ?

Le festival souhaite rendre l’art accessible à un public le plus large possible, à ceux qui ne fréquentent pas les lieux de spectacle habituellement comme aux autres. Nous voulons créer un moment d’échange, d’émotions partagées lorsque les publics et les artistes se rencontrent dans l’espace public. Nous créons un moment convivial pour pousser les uns et les autres à sortir, à s’ouvrir.
Pour moi, l’art est l’occasion de se questionner, de chercher au plus profond de nous ce qui fait sens. Notre festival propose des formes artistiques très diversifiées, chacun s’y promène, s’y questionne et s’y retrouve.


Autre chose à rajouter ?

Notre festival se déroule en plein cœur de la Lozère. Le cadre est magnifique et nous mettons tout en œuvre pour que chacun puisse vivre un bon moment, une belle expérience. Tous nos bénévoles sont très attentifs à l’accueil des publics et des festivaliers.

Sarah Lavabre, Présidente de l’association Labo’Art

Voir la programmation du festival

JPEG - 141 ko

Recherche

    Période