Les Mirliflores

Une histoire de gourmandise

JPEG - 71.4 koÀ Montans, dans le Tarn, Les Mirliflores ressuscitent d’anciennes recettes de biscuits.
Un bon moyen pour faire rimer histoire et plaisirs sucrés.

Elisa Faget et Gwenaëlle Carrère se sont rencontrées pendant leurs études d’histoire
et ne se sont plus quittées. Passionnées de pâtisserie, elles ont décidé en 2016 de créer
Les Mirliflores, une biscuiterie artisanale historique. « Nous avons retrouvé des recettes
du Moyen-Age, de la Renaissance, du XVIIIe siècle, de la 1re guerre mondiale aussi… Au total, nous avons cinq types de biscuits caractéristiques de leur époque, que nous fabriquons ici, et que nous vendons avec un livret qui dévoile l’histoire et les secrets du biscuit », souligne Gwenaëlle Carrère. Distribués en épiceries fines et dans les lieux culturels, leurs biscuits de la joie, bridaveaux, macarons, massepains et autres boules de poilus ont aussi trouvé leur place
en décembre dernier sur le marché de Noël de Gaillac. Un des points forts des Mirliflores est que l’entreprise offre aux musées la possibilité de personnaliser ses boîtes de biscuits, par exemple à l’occasion d’une exposition temporaire. Et en ce début d’année, thés, infusions et chocolat chaud ont rejoint la gamme. Un projet en cours ? « Oui, nous aimerions trouver une recette de biscuits pour l’Antiquité ! »