Accueil Je m’informeLes actus Le pont Sadi Carnot, un nouveau souffle pour les (...)

Le pont Sadi Carnot, un nouveau souffle pour les Sétois

Tant attendu par les Sétois, le nouveau pont Sadi Carnot à l’architecture novatrice a été inauguré ce lundi 22 juillet. Cette reconstruction s’inscrit dans un important programme de rénovation des infrastructures portuaires mené par la Région Occitanie.

Le pont Sadi Carnot ouvert à la circulation
Le pont Sadi Carnot ouvert à la circulation
© Laurent Boutonnet

Après un an de travaux, le pont Sadi Carnot est de nouveau fonctionnel. Dernier des trois ponts mobiles sétois rénovés par la Région, il permet d’assurer la liaison maritime entre la mer et l’étang de Thau pour les bateaux mesurant plus de 2,4 mètres (grâce à son ouverture à heures fixes). Il garantit également la continuité de la route départementale n°2, axe stratégique de la ville de Sète, supportant un trafic de plus de 23 000 véhicules par jour.

L’ancien pont, mis en service en 1921 et réhabilité en 1951, présentait un état de dégradation avancé, lui interdisant la circulation des poids lourds de plus de 19 tonnes. Suite aux études menées et face au risque de blocage complet du pont, la Région Occitanie privilégie la reconstruction d’un nouvel ouvrage.

Il s’agit d’un événement historique, d’un changement total de technologie et de style, comme un début de changement d’ère pour les ponts de Sète, déclare une habitante.
Inauguration du pont Sadi Carnot à Sète
Inauguration du pont Sadi Carnot à Sète
© Laurent Boutonnet

Un projet architectural novateur et fidèle au patrimoine local est sélectionné pour un budget de 10M€, financé à parts égales par la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et Sète Agglopôle Méditerranée. Afin de répondre aux contraintes de navigation, le principe d’un pont basculant-roulant est retenu. Grâce à la légèreté du design et au système discret permettant d’assurer sa mobilité (deux vérins hydrauliques situés sous le pont), le nouveau pont s’intègre parfaitement au paysage de la ville faisant la fierté des Sétois. Un soin particulier a été porté durant le chantier afin de ne pas dégrader le milieu aquatique et de préserver les intérêts économiques locaux.

Le pont Sadi Carnot en chiffres

47 m de long | 13 m de large | plus de 1000 tonnes | 2 vérins permettant d’actionner 200 tonnes chacun | environ 30 entreprises mobilisées pour la reconstruction
 

Depuis 2007, la Région Occitanie est propriétaire du port de Sète

Les ponts mobiles ont été transférés à la Région par l’État avec l’ensemble des infrastructures du port de Sète-Frontignan. Afin de développer l’activité du port, la Région s’est engagée dans un important programme de rénovation en investissant près de 150 M€. Ajouté aux investissements du Port Sud de France (70 M€) et aux investissements privés, le port a bénéficié de 450 millions d’euros depuis 2008, permettant ainsi la reprise de l’activité commerce, le maintien de la pêche et le développement de la plaisance.

Encore plus de mobilité avec le Pôle d’Échanges Multimodal

Inauguration du Pôle d'Echanges Multimodal
Inauguration du Pôle d’Echanges Multimodal
© Laurent Boutonnet

Afin de mieux organiser les transports, la circulation et le stationnement dans les communes de l’agglomération de Sète, un projet de gare multimodale est en cours de travaux. Élément central pour le désenclavement des quartiers prioritaires et pour l’attractivité de la ville, ce Pôle d’Échanges Multimodal est destiné à mettre en connexion pétions, trains, bus, voitures, vélos et même navettes fluviales. La première phase du chantier concernant des travaux de voirie sur le parvis sud a été inaugurée ce lundi 22 juillet. La deuxième tranche des travaux portera sur le parvis nord et la passerelle au-dessus des rails. Un nouvel accès à la gare disposant d’un parking longue durée s’ouvrira côté Pointe Courte, évitant ainsi aux véhicules arrivant par la RD2 de surcharger l’entrée de ville. Sur l’ensemble du projet, la Région Occitanie a porté son financement à 6 M€, sur fonds propres et FEDER. Il sera livré dans sa totalité à l’horizon 2022/2023.