Accueil Je m’informeLes actus Le Gard rhodanien affiche ses atouts : industrie, (...)

Le Gard rhodanien affiche ses atouts : industrie, vignes et tourisme

Porté par ses industriels innovants, ses vignes et son patrimoine, le Gard rhodanien est un atout pour l’Occitanie. La Région y accompagne une foule de projets, comme l’ont montré les nombreuses rencontres de la présidente de Région sur le terrain ce jeudi 18 juillet.

Doté de nombreux atouts (industrie, vignes, tourisme), le Gard rhodanien est une porte d'entrée dynamique de l'Occitanie
Doté de nombreux atouts (industrie, vignes, tourisme), le Gard rhodanien est une porte d’entrée dynamique de l’Occitanie
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

Le Gard rhodanien peut s’appuyer sur trois piliers : l’industrie, le tourisme et la viticulture. La Région a affiché ce jeudi 18 juillet à Bagnols-sur-Cèze, Marcoule, Tavel et Villeneuve-lès-Avignon tout son appui au territoire, avec lequel elle a signé un Contrat territorial. À Bagnols, elle contribue aux rénovations de l’église Saint-Jean-Baptiste, du monument aux morts et de la salle de spectacle Pyramide et au projet de Pôle d’échange multimodal (PEM) autour de la gare. Dossier capital, la réouverture de la ligne ferroviaire de la rive droite du Rhône (fermée depuis 1973) est prioritaire pour la Région. Ça avance : une concertation sera lancée à l’automne auprès des habitants. Attention : la ligne ouvrira exceptionnellement pour la 16e étape du Tour de France le 23 juillet (la Région met en circulation près de 1 900 billets de train à 1€).

La présidente de région a échangé avec les acteurs de la recherche et de l'industrie sur le site de Marcoule
La présidente de région a échangé avec les acteurs de la recherche et de l’industrie sur le site de Marcoule
Crédits : Laurent Boutonnet - Région Occitanie

Deuxième pôle industriel d’Occitanie, le Gard rhodanien (labellisé Territoire d’Industrie) profite d’un site exceptionnel, Marcoule. Sur place, la présidente de Région a échangé avec des acteurs de la recherche et de l’industrie (CEA, EDF, CisBio, Socodei…) et visité trois laboratoires sur les matériaux, le recyclage et la dépollution de l’Institut de Chimie Séparative, bénéficiant d’aides régionales. L’Institut National des Sciences et Techniques du Nucléaire (INSTN) du CEA a présenté son « chantier école » sur le démantèlement nucléaire.

Le Gard rhodanien est une porte d’entrée dynamique de l’Occitanie, un bassin à fort potentiel de développement, un territoire d’innovation sur la transition écologique à l’image du cluster CleanTech Vallée, lance Carole Delga. Comme dans toute l’Occitanie, mon souhait est de construire avec les acteurs économiques et les élus une croissance créatrice d’emplois.
A Tavel, la Région a rappelé son soutien aux viticulteurs
A Tavel, la Région a rappelé son soutien aux viticulteurs

Le Gard rhodanien capitalise aussi sur ses vignes et ses vins, et notamment le rosé, roi de l’été. A Tavel, la présidente de Région a visité la cave coopérative et rencontré les syndicats de viticulteurs. La Région, fidèle soutien de la viticulture régionale, va l’aider à surmonter les récents épisodes de canicule et de grêle. Le Gard rhodanien mise aussi sur le patrimoine et la culture : Carole Delga a achevé son parcours par la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon et le festival Villeneuve-en-scène, qui bénéficient tous deux de l’accompagnement de la Région.

Le plein d’investissements et de subventions pour le Gard

Plus de 707 M€ (soit 959 € par habitant) ont été mobilisés par la Région dans le Gard de 2016 à 2018, dont près de 32 M€ dans le Gard rhodanien.