http://www.regionlrmp.fr/La-Presidente-Carole-Delga-a-Montpellier-pour-sa-premiere-visite

La Présidente Carole Delga à Montpellier pour sa première visite de terrain

C’est à Montpellier, sur le chantier de la nouvelle faculté de Médecine, que la Présidente de la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées a fait sa première visite de terrain. Un projet exemplaire entièrement financé par la Région.

"Ce dont nous avons besoin, c’est d’investir pour cette Région."

Pour sa première visite sur le terrain, mercredi 6 janvier, Carole Delga, Présidente de la Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, a choisi Montpellier et le chantier emblématique de la nouvelle Faculté de Médecine, entièrement financé par la Région. L’occasion pour elle d’évoquer le « Plan Marshall » qu’elle entend lancer très rapidement sur l’ensemble du territoire, vaste programme pour l’emploi à destination des entreprises du Bâtiment et des Travaux publics, doté de 800 millions d’euros.

La Présidente a tenu, toutefois, à souligner : « Cette visite, je la fais non seulement pour le bâtiment mais également pour l’enseignement supérieur, la recherche, et la santé, un des domaines d’excellence de cette métropole montpelliéraine ». Le secteur de la santé et des sciences du vivant, qui emploie plus de 240 000 personnes dans la grande Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, est un des grands atouts économiques du territoire, notamment autour de ses deux métropoles, Toulouse et Montpellier.

Accompagnée du Recteur de la région académique, Armande Le Pellec Muller, et de l’architecte du projet, François Fontés, la visite de Carole Delga lui a également permis de de saluer le travail de toutes les équipes sur le chantier, qui devrait se terminer fin 2016.

La Faculté de Médecine de Montpellier est la plus ancienne en exercice d’Europe. La construction de son nouveau bâtiment est une des opérations majeures du Plan Campus et du Contrat de projets État-Région 2007-2013. L’ambition du projet, d’un montant de 45,5 millions d’euros, est d’en faire un des établissements les plus modernes d’Europe en s’appuyant sur des technologies d’information, de communication et d’apprentissage de haute technologie.

Pour aller plus loin :

Les grands atouts de l’économie régionale

Article publié le 7 janvier 2016