Accueil Je m’informeLes actus L’Occitanie, première région pour le bio !

L’Occitanie, première région pour le bio !

Avec plus de 9 400 exploitations engagées en bio fin 2018, et près de 507 000 hectares certifiés bio ou en conversion - soit plus du quart des surfaces bio françaises -, la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1re région française en agriculture biologique. Un mouvement auquel la Région apporte un soutien sans faille.

JPEG - 192.7 ko

Cette année encore, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est la 1ère région française en agriculture biologique et la 4ème région européenne dans le secteur. Elle compte plus de 9 400 exploitations engagées en bio et près de 507 000 hectares certifiées bio ou en conversion sur son territoire. La Région détient ainsi plus du quart des surfaces bio françaises. Sur son territoire, la part des terres agricoles réservées au bio augmente chaque année (34% d’augmentation en 2015 et plus de 23% en 2016).
 

L’accompagnement à la filière bio

Avec une augmentation de 40% de la consommation de produits bio au plan national, la Région a décidé de poursuivre et d’amplifier son soutien à ce mouvement, qui contribue à préserver la santé et les milieux. Pour développer la filière bio et accompagner les producteurs, elle a mis en place le plan BiO. Parmi les actions identifiées : la formation et le partage des savoirs, l’installation et la conversion des terres en bio ou encore ce qu’on appelle « le rayonnement des produits bio » c’est-à-dire la publicité autour de ces produits pour favoriser leur distribution. Les exploitations bio bénéficient d’une majoration de 10 % des aides « classiques » accordées par la Région aux agriculteurs.
La Région a également décidé de pérenniser pour 2019 et 2020, l’aide au maintien (MAB) en agriculture bio que l’État a supprimée ainsi que l’aide à la conversion.
 

Du bio et du local dans les cantines sans surcoût pour les familles

JPEG - 124.1 koLa Région a mis en place un dispositif pour valoriser des produits locaux et bio dans les restaurants scolaires des lycées. Dans ce cadre, elle a lancé un appel à candidature auprès des établissements désireux de s’engager activement dans la démarche. Plus d’un tiers des lycées d’Occitanie Pyrénées-Méditerranée a répondu favorablement. Ces établissements proposent depuis la rentrée dernière davantage de produits de ce type, sans augmentation du prix des repas pour les familles. La Région prend en effet en charge le surcoût éventuel de la mesure. La restauration scolaire représente un formidable potentiel de débouchés pour les producteurs locaux et bio.