Accueil Je m’informeLes actus Des investissements pour favoriser toutes les mobilités (...)

Des investissements pour favoriser toutes les mobilités en Aveyron

Sujet capital d’aménagement et d’attractivité des territoires, les transports ont mobilisé ce mardi 16 avril la Région et ses partenaires aveyronnais. La Région s’engage aux côtés de l’aéroport de Rodez, pour les travaux de la RN88 et investit dans les lignes ferroviaires.

JPEG - 117.4 ko

Ce mardi 16 avril en Aveyron, la présidente de la Région a largement traité la question des mobilités. Avec le président du Conseil départemental, elle a abordé tous les modes de transport : aérien, routier et ferroviaire, et annoncé de nouvelles actions. La Région va s’engager pour 15% au sein du syndicat mixte propriétaire de l’aéroport Rodez-Aveyron (présidé par le département, il comprend aussi la CCI et Rodez Agglomération). Dans le cadre de sa stratégie aéroportuaire, la Région apporte aussi en 2019 comme en 2018 30% du coût local de la ligne régulière Rodez-Paris Orly, qui offre trois rotations quotidiennes toute l’année.

Dans le bassin ruthénois, la Région est présente et à l’écoute, insiste Carole Delga. L’accès aux transports, comme l’emploi et le développement économique, font partie de nos priorités constantes. Nos concitoyens souhaitent bénéficier de plus de services publics et de proximité. Ma responsabilité est de désenclaver les villes moyennes qui participent à la dynamique globale, c’est une question de justice territoriale.

Autre dossier majeur traité ce 16 avril : les travaux sur la RN88. Très attendus, ils concernent la mise à 2 fois 2 voies du contournement de Baraqueville, des travaux sur la rocade de Rodez et la section entre Rodez et Séverac d’Aveyron, sur laquelle la Région a repris la main. La Région annonce un effort exceptionnel, via une modification du Contrat de Plan Etat-Région.

Sur le volet du rail (quatre lignes TER à voie unique en Aveyron), la Région veut coopérer avec le département et a mis en place à la mi-mars le « Comité Départemental des Mobilités ». Elle s’engage directement en participant pour moitié avec l’Etat au déficit d’exploitation de la ligne d’équilibre du territoire « l’Aubrac » (Clermont-Béziers) jusqu’à la fin 2019. Quant à la remise en service du train Rodez-Séverac-Millau (un car dessert Rodez/Millau depuis 2017) envisagée pour 2026, elle nécessitera 125 M€. Pour répondre aux besoins des populations, la Région travaille aussi sur le transport à la demande, en complément de l’offre liO.

Globalement, la Région a investi de 2016 à 2018 près de 234 M€ dans les projets et équipements aveyronnais, aussi bien dans les lycées, les CFA, le programme Très Haut Débit, les transports, les aides aux entreprises et à l’agriculture, la transition énergétique…

Une convention pour sceller le partenariat entre la Région et les artisans
Dans la bien-nommée rue des Métiers d’Onet-le-Château près de Rodez, le Campus des métiers et de l’artisanat de l’Aveyron a accueilli Carole Delga pour une visite des ateliers du CFA (près de 880 apprentis) et la signature d’une convention-cadre avec le président de la Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat. Au programme : le soutien à la formation et aux entreprises, ainsi qu’un focus particulier sur les métiers d’art.
L’artisanat en Occitanie, c’est une force de 357 000 actifs dans 148 000 entreprises. Le réseau consulaire de 13 CFA, avec ses 390 formations du CAP au BTS, forme 8 800 apprentis. La Région l’a soutenu de 24 M€ en fonctionnement en 2018 et de 32 M€ en investissement depuis 2011. Elle apporte 1,56 M€ à la construction, en cours, d’un internat au CFA de Rodez pour la rentrée 2019.