Accueil Je m’informeLes actus Des milliers d’opportunités d’emplois dans l’aéronautique (...)

Des milliers d’opportunités d’emplois dans l’aéronautique et le spatial

Bonne nouvelle pour un secteur économique majeur d’Occitanie : le groupement des industries aéronautiques françaises Gifas envisage 15 000 embauches parmi ses membres en 2019. Au Salon du Bourget, sur l’espace « L’Avion des métiers » entreprises et écoles - dont plusieurs d’Occitanie - présentent jusqu’au 23 juin l’éventail des professions, ouvertes aux jeunes, à l’alternance, et qui se conjuguent aussi au féminin.

Au Salon du Bourget, 70 entreprises et organismes de formation présentent la panoplie des métiers de l'aéronautique et du spatial
Au Salon du Bourget, 70 entreprises et organismes de formation présentent la panoplie des métiers de l’aéronautique et du spatial

 
Mécanicien avionique, peintre aéronautique, technicien usinage, ingénieur d’études intelligence artificielle… Toute la panoplie des métiers de l’aéronautique et du spatial se présente du 17 au 23 juin sur l’espace « L’Avion des métiers » au Salon du Bourget 2019, occupé par 70 entreprises et organismes de formation. Tels Airbus, Latécoère, Liebherr Aerospace, Thales ou Sabena Technics, autant d’opérateurs bien présents en Occitanie, comme les écoles Enac, ISAE SupAéro de Toulouse et la Fondation Van Allen de Montpellier. L’Insee recense en Occitanie 654 sociétés travaillant pour cet univers emploient 107 350 salariés, dont 89 400 dédiés à l’activité aérospatiale. 70 % des emplois salariés se trouvent chez les sous-traitants, fournisseurs et prestataires de services.
 

Croissance des emplois en Occitanie
JPEG - 119.7 ko

Bonne nouvelle : l’effectif régional de l’activité aérospatiale est en pleine ascension : il a gagné 3,1% fin 2017. Seconde bonne nouvelle : les membres du Gifas (groupement des industries aéronautiques françaises) envisagent 15 000 recrutements en 2019, réalisés à 70 % en CDI. Parmi les entreprises recrutant en Occitanie, le sous-traitant Ratier Figeac, qui fait travailler 1 300 personnes dans le Lot sur les hélices pour les ATR, bombardiers et avions militaires, prévoit d’embaucher 50 personnes. Employeur de 1 400 salariés à Toulouse et à Campsas en Tarn-et-Garonne, Liebherr-Aerospace Toulouse, qui fabrique et maintient les systèmes d’air installés dans les avions, a 70 postes à pourvoir d’ici à la fin 2019.

Plus d’alternance, plus de femmes
JPEG - 103.7 ko

Demandeuse de talents, la filière intègre les jeunes, qui font 20 % des embauches. Elle fait aussi de plus en plus appel à l’alternance, avec 7 300 jeunes (+7% sur un an), dont 5 700 en contrats d’apprentissage, début 2019 en France. Thalès à Toulouse et Sabena Technics à Nîmes proposent plusieurs offres en juin sur le portail spécialisé AeroEmploiFormation.
Reste l’enjeu de la féminisation. Selon le Gifas, la proportion des femmes a gagné 5 points en une décennie (2007-2017) pour atteindre presque le quart des effectifs (23%). La mixité commence sur les bancs des écoles : c’est pourquoi l’Enac a lancé en 2018 « Les Elles de l’Enac » pour promouvoir la mixité des formations et l’égalité entre les femmes et les hommes.
 

La Région se mobilise pour les entreprises et l’emploi dans la filière aéronautique et spatiale : l’un des 4 axes du Plan « Ader 4 » est la gestion des ressources humaines et l’anticipation des besoins en emplois et compétences. La Région mobilisera 200 M€ entre 2017-2021 pour accompagner les entreprises de la filière.